La Fiec constate les premiers signes du regain d’activité de la construction en Europe, mais déplore la faiblesse des travaux publics

« Il semble que la construction en Europe a atteint son niveau le plus bas en 2013 » a déclaré Jean-Louis Marchand, le vice-président de la Fiec, responsable des études économiques, au Congrès 2015 de l’organisation européenne (5 juin 2015, Bruxelles). « En fait 2014 a marqué le point d’inflexion de la courbe, mais le retour à la croissance demeure très fragile, et il a démarré à un niveau très bas ».

Du temps pour retrouver le niveau d’avant la crise
La Fédération de l’Industrie européenne de la Construction annonce en effet, pour 2014, un chiffre d’affaires de 1 211 milliards d’euros, en progression de 0,7% par rapport à 2013. « Il nous faudra du temps pour retrouver les niveaux d’avant la crise. Mais au moins la tendance positive semble se poursuivre en 2015, à hauteur de 0,8% » a poursuivi Jean-Louis Marchand.

Le secteur résidentiel en tête
La Fédération relève cependant des disparités, territoriales, et selon les secteurs.
L’activité des Pays du Nord de l’Europe se situe largement au-dessus de celle des pays du Sud.
La construction résidentielle s’est bien comportée l’année dernière. Elle a été en progression de 2,3%, et se montre le secteur le plus dynamique, position qu’elle devrait garder en 2015 (+1,6%). Le bâtiment non-résidentiel a fini par se stabiliser à -0,1% (0,0% en 2015). Faute d’investissements publics dans la majeure partie des pays concernés, et malgré les mises en garde de la Fiec (*), le génie civil a continué à baisser en 2014, à -2,1%.
Le redressement de la construction en Europe a un heureux effet sur l’emploi, qui, après six ans de chute, s’est stabilisé en 2014 (+0,2%).
C’est sur ces dernières bases, l’emploi et les travaux d’infrastructure, que le président de la Fiec, Johann Willermen s’est adressé au président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, présent au Congrès : « Le secteur de la construction accueille favorablement le « Plan Juncker » et nous avons l’intention de jouer notre rôle dans le développement des « bons » projets. Mais afin que cette démarche soit couronnée de succès, nous avons besoin d’un nouvel état d’esprit pour une collaboration entre nos entreprises, le secteur public à tous les niveaux, aussi bien qu’avec le secteur bancaire ».

(*) Sur ce sujet voir aussi l’article « La Fiec prévoit un rétablissement des activités construction en Europe en 2014 et lance un appel aux investissements », le Blog d’Intermat du 30 juin 2014

Entreprises Marchés Vue 1603 Clics

Ajouter un commentaire