Location des matériels de chantier en France : reprise et poursuite de la concentration

Dans un marché français des matériels qui a cru de 31% l’année dernière (*), les secteurs de la distribution et de la location ont accompagné le mouvement à leur rythme. Le DLR (Fédération nationale des distributeurs loueurs et réparateurs de matériels de bâtiment, travaux publics et manutention) donne les chiffres de + 23% pour les distributeurs, et + 2% pour les loueurs.

Sortie de crise

La distribution de matériels, dit le syndicat, a représenté, l’année dernière, un chiffre d’affaires de 5,4 milliards d’euros. Cette performance suit 3 années de baisse constante, avec un record en 2015 (– 10%). Le DLR constate que la loi de suramortissement des investissements, dite loi « Macron » a dopé les ventes – des ventes qui représentent 71% du chiffre d’affaires de la profession. Le reste provient des activités de location des loueurs, 6% (en progression de 7%), les 23% restant provenant du service après-vente et des pièces détachées, le premier en progression de 1% et les secondes en diminution de 1%.

La location, pour sa part, sort d’une période de contraction (– 2% en 2015) pour atteindre un chiffre d’affaires de 3,76 milliards d’euros. Le nombre d’entreprises de location a été en croissance en 2015 et en 2016, mais a chuté de 8% en 2016, observe le DLR. C’est l’effet de la concentration du secteur dit le syndicat. Et les loueurs ont investi massivement l’année dernière, à + 72%.

Deux leaders

La concentration de la location en France se manifeste dans la croissance des deux leaders de la profession, Loxam et Kiloutou.

Le chiffre d’affaires de Loxam est passé à 927 millions d’euros en 2016, en croissance de 10,6%. Cette croissance est due aux bonnes performances l’année dernière, du pôle généraliste France (+ 11,4%) et plus encore des « spécialités », à + 15,7%, note Stéphane Hénon, directeur général. 2016 a été marqué par l’intégration d’Hertz Equipment.

Pour sa part, Kiloutou a connu en 2016 une hausse de son chiffre d’affaires de 15%, à 532 millions d’euros. Comme Loxam, Kiloutou a progressé en France par croissance interne, mais aussi par acquisitions successives. La dernière en date est CAL (Compagnie Atlantique de Location), spécialiste des groupes électrogènes et des pompes de chantier, qui conforte la diversification de Kiloutou dans l’énergie.

International

Mais c’est d’abord du côté de l’international qu’il faut chercher les voies de développement des deux majors français. Loxam, déjà leader européen de la location des matériels de chantier, a pu fêter le cinquantième anniversaire de sa créations avec un chiffre d’affaires pro forma de 1,34 milliards d’euros, si l’on tient compte de la reprise de l’Espagnol Hune et du britannique Lavendon, tous deux spécialistes des matériels d’élévation. Ces « acquisitions majeures », dit Gérard Déprez, le président de Loxam, font de son groupe le N°1 en Espagne et le numéro 1 en Europe, mais aussi au Moyen-Orient, pour les matériels d’élévation, activité qui fournit désormais 45% du chiffre d’affaires du groupe, présent dans 21 pays. La France ne représente plus à présent, que 58% des activités de Loxam. Mais les activités du loueur demeurent à 90% en Europe de l’Ouest. Aussi estime Gérard Déprez, Loxam, qui est dès à présent le loueur le plus internationalisé au Monde, doit renforcer ses positions en Europe, mais aussi s’ouvrir à d’autres continents.

Le chiffre d’affaires de Kiloutou peut être porté à 542 millions d’euros en pro-forma. Le loueur a en effet racheté l’Espagnol Alvecon, renforçant sa position en Espagne, et l’Allemand Starlift, qui lui permet d’entrer dans ce pays. Kiloutou étoffe aussi son réseau en Pologne. Les activités à l’international ne représentent cependant à présent que 6% du chiffre d’affaires de Kiloutou. « L’international constitue un des piliers de notre croissance, une croissance que nous prévoyons très forte, croissance externe, mais aussi interne » affirme Xavier du Boÿs, le P-DG de Kiloutou.

Grand Paris

En attendant des développements futurs, les deux loueurs fourbissent leurs armes pour profiter des travaux du Grand Paris. Kiloutou adapte son offre, par exemple en accroissant son offre de matériels de démolition téléguidés Brokk. Loxam centralise toutes les demandes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, dans une agence spécialisée dotée du personnel commercial et du personnel technique adaptés.

 

(*) Voir Blog d’Intermat « Marché des matériels de chantier en France : + 31% en 2016, + 7,5% en 2017 ».

Marchés Services Vue 2198 Clics

Ajouter un commentaire