Les Chinois, nouveaux Européens ?

Depuis plusieurs années, les grandes expositions internationales de matériels de chantier accueillent les stands, souvent très vastes, de constructeurs chinois. Intermat 2012 ne manquera pas à cette nouvelle règle avec Sany, LiuGong, etc. Cette présence suscite commentaires et interrogations de la part des professionnels. Il est clair désormais que ces constructeurs exotiques ont dépassé le stade de la mission exploratoire. Ils sont désormais décidés à devenir des acteurs significatifs sur les marchés européens. Les rachats de Cifa, par Zoomlion, et plus récemment, de Putzmeister par Sany, sont révélateurs d’une stratégie volontaire. Les Chinois auront-ils à cœur d’être des constructeurs comme les autres ? Souvenons-nous des conditions dans lesquelles les Japonais, puis les Coréens, sont arrivés en Europe. Parfois fermement incités par les instances européennes à abandonner tout « dumping », ils se sont installés comme des constructeurs autochtones, créant des usines, ou achetant des constructeurs européens. Il reste aux constructeurs chinois le plus difficile. On peut acheter un savoir-faire, des usines. Mais le nerf de la guerre, ce sont les réseaux de distribution. Et les meilleurs distributeurs sont déjà pris.

Industriels Marchés Vue 2166 Clics

Ajouter un commentaire