Wam France – “2015 sera l’année du recyclage”

L’industriel italien Wam Group est un acteur incontournable des équipements pour centrales à béton. Filtres dépoussiéreurs, vannes à manchon, soupapes de contrôle de pression et vis sans fin ne sont que quelques exemples de son très riche catalogue. Présent à Intermat/Woc, il axe sa stratégie 2015 sur les systèmes de recyclage des retours de béton frais.

« Le point de départ de l’activité Wam, entreprise italienne fondée en 1969, a été la vis sans fin ou vis d’Archimède », rappelle Serge Angelosanto, directeur général de Wam France. Et bien que l’offre ait été largement diversifiée, cette vis reste la référence de l’entreprise. Car le coup de génie des frères Marchesini, à l’origine de Wam, a été d’industrialiser la fabrication de cette invention à partir de sous-ensembles standardisés. En effet, jusqu’alors, les vis étaient réalisées sur commande de manière artisanale… Le second aspect a été d’assurer une fabrication offrant le meilleur compromis qualité/prix. « C’est toujours la philosophie du groupe Wam, partout sur la planète », confirme Serge Angelosanto. C’est aussi cette approche qui a très vite conduit à l’intégration de l’ensemble de la fabrication au sein du dispositif industriel. « Notre politique est très simple : nous fabriquons en interne tout ce que nous commercialisons et qui se situe dans notre cœur de métier. » La production se concentre sur trois sites : l’usine principale de Modène, en Italie – siège du groupe -, et sur deux usines croate et roumaine.

  • Ciblé par activités :
  • Après 46 ans d’existence et 31 ans de présence en France à travers la filiale Wam France, le groupe italien est implanté sur tous les secteurs où il y a des produits pulvérulents à déplacer et à stocker. A commencer par le BTP qui génère près de 40 % de l’activité de l’entreprise. « Pour chaque secteur d’activité, nous avons développé des kits d’information qui permettent en un coup d’œil d’identifier ces produits sur une installation, telle une centrale à béton. » Partout où cela est possible, Wam Group tisse un partenariat très fort et quasi exclusif avec un réseau bien établi d’industriels. A l’image des constructeurs de centrales à béton dans le secteur “BTP”. « Tous ces industriels sans exception travaillent avec nous et avec nos produits », s’enorgueillit Serge Angelosanto. Le fruit d’un travail de longue haleine mené depuis des années par Wam Group. Au fil du temps, l’industriel a aussi mis en place des contrats-cadres, au niveau mondial, avec des grands groupes cimentiers ou chimistes du bâtiment. « Cette démarche a permis de définir le profil des matériels que nous sommes susceptibles de leur fournir et les prix qui seront pratiqués. Et ce, quel que soit le pays. » De quoi assurer la présence de la marque dans bien des cahiers des charges !

  • Concentré sur le recyclage :
  • Figure incontournable des équipements pour outils industriels, Wam France n’en a pas moins souffert ces derniers temps. « L’année 2014 a été un peu difficile. Nous vivons la même chose que nos clients. De fait, nous nous sommes focalisés sur la pièce détachée. » En effet, les années 2007/2008 ont été une importante période d’investissements et de renouvellement des outils de production. L’époque actuelle est à l’entretien… Surtout que les constructeurs français de centrales à béton ne sont pas de grands exportateurs en dehors de quelques exceptions. Ainsi, les consommables représentent près de 40 % du chiffre d’affaires “BTP” de Wam France. Et 2015 semble hélas s’inscrire dans la même logique. Une situation qui a incité la filiale à mettre l’accent sur de nouveaux outils. « Le recyclage et le traitement des retours de béton frais constituent notre grand chantier actuel », reprend Serge Angelosanto. A proprement parler, les outils de recyclage – la série Consep – ne sont pas nouveaux dans la gamme, puisque présents au catalogue depuis cinq ans. Par contre, ils n’ont connu qu’un faible développement en France. « Nous allons fortement pousser cette gamme qui se décline en quatre configurations de base. » Une démarche qui passe par une prise de contact direct avec les bétonniers. Mais pas question de court-circuiter le réseau de vente traditionnel.

  • Présent à Intermat/Woc :
  • L’idée est plutôt de faire connaître l’offre, puis d’aiguiller les intéressés vers leur équipementier classique. A savoir celui qui a construit la centrale à béton qui, lui, assurera l’installation de l’équipement de recyclage. « En France, entre le BPE et la préfabrication, on dénombre quelque 2 500 centrales fixes. Nous visons 10 % de ce marché dans les cinq ans qui viennent. » Cette “nouvelle” offre ne concerne que le recyclage des granulats issus des retours de bétons frais, hors traitement de l’eau et fourniture du filtre-presse. « Mais pour ce dernier équipement, et à travers notre filiale sœur, Wam France Environnement, nous avons de très bons contacts vers lesquels nous pouvons orienter nos clients. »
    Le point d’orgue de la démarche est Intermat/World of Concrete Europe, salon sur lequel Wam Group/Wam France assurera une présence très importante. Non pas en surface de stand qui sera conforme à ses habitudes, mais en moyens humains. Ce sera le lieu de découverte des dernières innovations du groupe. Enfin et surtout, le stand Wam sera celui des échanges autour du recyclage, car ce type d’installation constitue une petite usine en soi qui nécessite un pilote et du service. Il est bon de le rappeler. « Notre stand est le point de rendez-vous des “équipementiers du béton”, constructeurs indépendants de centrales en tête », rappelle Serge Angelosanto. Et de conclure : « Nous serons présents au sein du hall 7 qui accueille Woc Europe. Ce salon particulier est une excellente idée et une bonne solution pour concentrer en un même lieu l’essentiel des acteurs du béton. S’il se perpétue, nous ferons partie des exposants fidèles. »

    Frédéric Gluzicki

    INTERMAT Vue 2972 Clics

    Ajouter un commentaire